Les atouts d’une collaboration et d’une mise en réseau entre associations locales

Par Jean-Arsène Jossen, secrétaire politique de l’ATE Jura, pour l’ATE Jura et Pro Natura Jura

 

Cela fait maintenant plusieurs années que nos associations partagent des locaux, ce qui nous a permis de progressivement consolider nos collaborations et donné l'envie d'unir nos forces et compétences pour encore mieux défendre nos missions respectives et parfois complémentaires.

L'ancienne gare des marchandises était idéalement située, offrant une très grande visibilité et engageant les gens à venir frapper à notre porte pour obtenir des informations ou pour acheter une carte journalière des CFF. Lorsque nous avons perdu le privilège de vendre ces précieuses cartes, ce lieu perdit de son attrait.

Quand de l'ancienne gare des marchandises fut remplacée par un bâtiment de verre et d'acier, les CFF nous proposèrent un très joli local situé au deuxième étage du dernier bâtiment de la gare, juste en face de la poste. De là nous pouvions regarder les trains arriver et partir, le spectacle était des plus attrayant, surtout pour une association dont les objectifs sont, entre autres, la défense des transports publics. Seulement, nos membres et les personnes désireuses d'obtenir des informations sur nos activités avaient de la peine à nous trouver.

C'est  pour combler ce déficit de visibilité que nous avons décidé de nous installer en vieille ville de Delémont, avec pignon sur rue, offrant ainsi une visibilité optimale. Les gens s'arrêtent, regardent à l'intérieur pour voir de quoi il s'agit exactement, poussent la porte et entrent. C'est  alors que la discussion peut s'engager et que nous pouvons nous présenter et informer, dire qui nous sommes et quels sont nos objectifs. Pour la première fois nous disposons d'une salle de réunion indépendante du reste du local. Cela permet de tenir des séances de comité ou d'autres séances de travail sans déranger les personnes qui travaillent dans un espace ouvert, où l'on peut venir, poser son ordinateur portable et faire ce qu'on a à faire. Le reste de l'espace est utilisé pour la photocopieuse et pour mettre les documents nécessaires à nos activités.

Disposer d'un espace en commun permet aussi des échanges fructueux, de connaître les projets que les uns ou les autres suivent. Ces projets ou ces actions se révèlent souvent très complexes. Un projet peut avoir pour objectif principal la défense d'un site menacé par une urbanisation malvenue, en dehors par exemple de toute planification. Il s'agit alors de défendre un site naturel, un paysage, mais aussi la faune et la flore menacée par des promoteurs souvent plus sensibles à l'aspect économique qu'à l'aspect environnemental d'un projet. Nous pouvons alors mettre en commun nos capacités d'analyse dans des domaines aussi divers que le droit de l'environnement, les lois et ordonnances fédérales et cantonales sont régulièrement mises à jour, les plans directeurs locaux et le plan directeur cantonal (en révision quasi permanente), la politique des transports de la confédération et du canton, etc.

Nos sections cantonales peuvent aussi compter sur nos membres, dont les connaissances sont mises à contribution pour appuyer les secrétaires et chargés de mission payés par leurs associations respectives. Ce nouvel espace des associations permettra, nous en sommes certains, aux nombreux membres bénévoles de venir mettre leur force de travail et leurs connaissances spécifiques, dont nous avons un besoin absolu, à notre disposition, pour mener à bien nos luttes. Il y a urgence, dérèglement climatique, gestion de l'eau, pollution des rivières et des sols, pollution de l'air, bruit routier, surproduction de viande, disparition de terres agricoles, politique énergétique, effondrement de la biodiversité, ce ne sont pas les sujets qui manquent.

Nous disposons, avec ce nouvel espace des associations, d'un outil performant, idéalement situé. C'est à nous de le faire vivre à l'avenir.

Alle, le 5 mars 2018

News Actuel

Gotthard_Lead
28.02.2016

43 pour cent de Non est un succès d'estime

L'ATE Association transports et environnement regrette l'issue de la votation sur le Gothard. Une victoire du Oui avait été claironnée depuis le début. Pourtant, les Non avaient fortement… plus
AUL Titelblatt 2016 F
25.02.2016

Dans l’attente de voitures diesel propres

Dans l’édition 2016 de son EcoMobiListe, l’ATE Association transports et environnement recommande aux clients potentiels d’attendre avant d’acheter une nouvelle voiture diesel. On sait… plus
_Gotthard_Lead_NON
22.02.2016

Convaincus que le NON peut l’emporter, les opposants au 2e tunnel routier seront présents dans 15 gares romandes mardi 23 février

Réalisant que le 2e tunnel routier au Gothard est un cadeau empoisonné, les Tessinois n’en veulent plus. Découvrant la faiblesse du projet, les Suisses ouvrent les yeux et doutent de son… plus
Sicheres Auto
19.02.2016

L'électronique augmente la sécurité routière

Un test du pilote automatique de la voiture Tesla mené par l'ATE Association transports et environnement en a démontré les prouesses : la voiture reconnaît le marquage routier et se… plus
_Gotthard_Lead_NON
17.02.2016

« La population prend conscience de l’absurdité du projet proposé au Gothard »

Le front des partisans de la construction du 2e tunnel routier au Gothard se lézarde très nettement au vu des résultats du deuxième sondage SSR. Au Tessin, les partisans perdent 25% d’intention… plus
Doris wirft Geld raus
17.02.2016

Doris Leuthard jette l'argent par les fenêtres

Par une action à la gare de Berne ce matin, l'association « Non au 2e tunnel au Gothard » a attiré l'attention sur ce qui incite Doris Leuthard à vouloir dilapider nos deniers pour un 2e tunnel… plus
Swiss Youth for Climate
16.02.2016

Oui à notre avenir - Non au Gothard !

Plusieurs organisations représentants les jeunes lancent un appel au peuple suisse pour qu'il refuse le projet de construction du deuxième tunnel routier au Gothard et pour éviter de bétonner… plus